Biographie

Chapitre 1... Origines & déclencheur

J'ai 38 ans quand, en juin 2009, je ressens une violente douleur thoracique. Emmenée aux urgences, l'IRM permet de poser le diagnostic : infarctus du myocarde, la nécrose du cœur est observable à l'imagerie.

Je suis jeune, sportive, mange normalement, ne fume pas, ne me drogue pas, sans cholestérol ni facteur héréditaire important .

Mais je vis dans un stress permanent, très profond. C'est une normalité : je justifie mes maux d'estomac par une nourriture acide, le mal de dos par un faux mouvement, tout est normal....
Pourtant, pas de raison apparente à ce stress : maman de deux beaux enfants, un mari présent et un job interessant. C'est l'incompréhension ...

A la suite de ce premier infarctus, je suis un traitement médicamenteux, fais de la réadaptation cardiaque, du vélo sous la supervision d'un kinésithérapeute et d'un cardiologue deux fois par semaine dans un centre de rééducation cardiaque. En parallele, je reprends mon activité professionnelle et retrouve "ma vie d'avant", les problèmes d'estomac sont toujours présents.

En février 2010, le second infarctus du myocarde se produit. Les médecins ne comprennent pas car je ne présente pas de facteur de risque. A l'analyse de mes artères coronariennes, ils se rendent compte que hormis la pointe de mon cœur nécrosé suite au 1er infarctus, mes artères ne sont pas endommagées .

Il s'agissait donc de spasmes coronariens, comme un interrupteur que l'on allume et qu'on éteint : mes artères se fermaient et se re-ouvraient.

Ce nouvel accident cardiaque a provoqué une totale remise en question de mon existence et une grande peur de la récidive. Je me suis mise à penser concrètement au risque de mourir.

Je participais alors à des séances collectives de sophrologie sans en être vraiment convaincue, je n'aspirais qu'à vivre la détente.

Après un entretien particulier avec la sophrologue du groupe, je découvre vraiment la Sophrologie Dynamique® et sa pratique, je prends conscience de mon corps et de mes emotions.

Le contraste est énorme entre ma vie d'avant pleine de stress et d'anxiété et ma vie "post-infarctus" : malgré  un traitement médical encore plus chargé, les maux d'estomac ont disparu. Quel signe !

Révélation, découverte de ce monde interieur. Les prises de conscience se succèdent au fur et à mesure des seances.

Je prends conscience de ma respiration, de mon coeur que je peux apaiser ; j'ecoute, j'observe, je me ressource, ma vie se densifie, s'enrichit ; je n'ai plus peur.

C'etait donc cela le volet qui me manquait, quand je pensais tout avoir , je n'avais pas alors saisi cette dimension de ma Vie.

La suite et ce qui m'amène ici n'est que du bonus. Comme me l'avait dit ma mère à l'époque, "Ce n'est qu'un incident de parcours", et elle avait raison.

Au quotidien, les respirations, la cohérence cardiaque et l'appréciation de ce qui est présent, remplacent les scénarios catastrophes que j'élaborais pour me "protéger".

Chapitre 2... Ma nouvelle naissance

 

De 2011 à 2013, je suis une formation pour comprendre les mécanismes de cet outil qu'est la Sophrologie Dynamique® ; 2 années de découverte et d'apprentissage, de prises de conscience sur mes ressources, mes richesses, ce qui me structure.

Mise en lumière que je suis dans mon élément pour animer des séances de sophrologie et que cela peut devenir autre chose qu'une passion...Je poursuis ma vie professionnelle d'alors, sans rapport aucun avec le bien être. J'anime mon équipe mais au plus profond de moi, j'ai changé, d'autres aspirations, non pas d'évolution dans ce milieu professionnel mais d'accompagner autrement les personnes...

 En  2014, je découvre et je pratique la méditation de pleine conscience (Mindfullnes) ; je vis davantage mon présent, je lâche encore plus mes jugements, mes croyances.

Chapitre 3... Déclic !

Au printemps 2014, décision de prendre du temps maintenant, pas dans 2 ans mais là, dès que possible pour me lancer et "faire de ma passion, mon métier", à plein temps et non pas en cumulé. Accompagner des personnes désireuses de voir la lumière, se libérer de leurs fardeaux et vivre avec joie leur Chemin de Vie.

Malgré l'incompréhension de certains de mes collègues d'alors, je suis soutenue par mes proches et ma "tribu" et je suis intimement convaincue que mon Chemin de Vie sera pleinement épanouissant en prenant ce cap :-)

En complément, je cherche toujours à me former à de nouvelles pratiques, complémentaires et je découvre Tipi en septembre 2014.

La certitude est maintenant là.

 

Chapitre 4... Nouveau Métier :-)

Je trouve alors du lien entre mes différentes pratiques, et je constate au cours des séances individuelles que je mène que c'est l'ensemble de mes pratiques qui fait que les personnes reviennent, c'est ce que je suis.

Mes idées se mettent en place :

- transmettre des techniques en entreprise en alliant ma pratique et mon vécu,

- accompagner en individuel lorsqu'un besoin d'avancer avec du concret et du court terme se fait présent

- animer et partager avec les groupes

 

Ce n'est pas une pratique, une technique mais la combinaison de mes pratiques et mon vécu qui me plaisent et conviennent à ceux et celles que j'accompagne.

 

"Je suis là comme je l'ai rêvé..."  ;-) et ma reconversion a démarré en décembre 2014

Date de dernière mise à jour : 06/01/2016