Oh chouette, tu reviens !

EnfantC'est ainsi que plusieurs enfants m'ont accueillie dans la cour lorsque je me suis rendue dans cette école de Trappes pour une réunion avec le personnel du centre de loisirs.

Et pourtant, je n'y étais venue qu'à 2 reprises pour animer des ateliers de relaxation avec les enfants.

L'avantage d'être exterieure est que j'arrive sans a priori, avec ce regard de la 1ère fois, en découvrant les enfants sans rien connaitre de leur histoire, de leur vécu.

Une fois les règles du jeu posées, et acceptées par ce groupe d'une dizaine d'enfants, je peux commencer à enchaîner les exerices, enfin plutôt les jeux. "exercice" a de suite un côté "travail"...... Prendre conscience de ses sensations, n'est pas un travail mais une découverte, une experimentation, un moyen de se connecter à son essentiel.

Lors de ma 2ème venue, les 2/3 des enfants sont revenus pour cette nouvelle séance. C'est plusieurs mains qui se lèvent pour dire aux autres que l'on s'endort mieux, qu'on se relaxe en rentrant à la maison... ces enfants n'en finissent pas de me surprendre !

Volontaires pour rappeler les règles du jeu, joyeux pour se défouler. Quoi ? se défouler pour faire de la relaxation ????
Et oui, imposer de s'allonger à un enfant pour vivre de la relaxation parce que "c'est bon pour lui" est juste illusoire, autant que cela le serait pour nous.

Alors vivement les prochains ateliers, les prochains enfants qui vont experimenter et découvrir qu'ils ont des clés embarquées pour s'apaiser, se concentrer.

 

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau