Amma #1

C3J’avais eu l’information à la fin du dernier hiver, ELLE serait sur Paris cet automne.

ELLE, c’est Amma, sage indienne, et encore c’est peu., Divinité (« aïe mais où mets tu les pieds encore… ? » me diront certains) serait le mot plus approprié.

Rencontrer Amma pour vivre le Darshan (« l’étreinte ») se mérite. Certains étaient arrivés depuis 4h du mat’ et d’autres comme moi vers 8h. Et je me suis demandé si je le méritais vraiment ce Darshan ; j’avais eu le privilège d’entrer avec une amie bénévole depuis des années qui m’a offert ce cadeau de découvrir les coulisses avant l’ouverture des portes . Mon mental est au taquet : « tu ne merites pas d’être déjà à ce niveau de la file », « tu devrais vivre l’attente dehors »....et bien oui, mais le sourire et la joie de mon amie de m'avoir offert ce cadeau sont apaisants.

 Le mental lâche rapidement ,…..  et je suis bien là, assise au 3ème rang avec mon ticket, il est à peine 9h30.

10h45, ELLE arrive, dans une grande simplicité, dans un silence respectueux. S'ensuit une méditation collective d'une puissance incoryable. Toutes ces Ames que nous sommes, réunies, pour respirer et vibrer simplement au son du "Om", quelle résonnance !!

L’appel des numéros se fait, la machine est bien rôdée et c’est indispensable pour permettre ce type de rencontre. Une nouvelle rangée, ôter ses chaussures, au signal, rejoindre l’estrade où une nouvelle file nous attend. Depuis l’entrée sur l’estrade déjà, je me sens vivante, comme si toutes mes cellules se réveillaient.
Puis, très vite, je m’approche, la prochaine c’est moi. Donner mon ticket.
On me chuchote de m’agenouiller, de poser mon bras à gauche, on me plaque la tête contre ELLE et , ELLE m'enlace..... Voyage intemporel de quelques secondes. Je me sens TRANS-PORTEE, ailleurs. Incroyables sensations, indescriptibles tellement elles sont intimes, intérieures... ELLE me chuchote quelques mots à l’oreille dont je ne retiens que la sonorité globale, me glisse quelque chose dans la main et puis des bras m’arrachent, me remettent debout, un regard échangé et de nouveaux bras me poussent vers la sortie.
La suivante a déjà commencé. En larmes, j’arrive à rejoindre une chaise et je LA regarde poursuivre inlassablement…. Nous sommes près de 8000… Et je l’observe, ELLE continue de « gérer » ses affaires, ses projets tout en étant incroyablement concentrée sur ces rencontres. Ce n’est pas juste une personne assise sur des coussins, c’est une personne impliquée dans des actions concrètes, participante, consciente des difficultés et déterminée et distribuant de l'Amour tout autour d'elle.

Comment je me sens depuis ? Aucune idée... En Vie, pleinement, sans peur par rapport à mon avenir, à l’avenir en général. Confiante en l’Humanité. Certaine que le bon sens, l’entraide et l’Amour ont autant de place sur Terre que l’ego, les guerres et les peurs

Amma 1

Amour darshan rencontre amma